Histoire

DES ORIGINES JUSQU’A 1431

Le promontoire des Châteliers constitue dès le néolithique un poste d'observation idéal à la confluence de la Loire et de l'un de ses affluents l'Amasse. Le surplomb de près de quarante mètres offre une défense naturelle exceptionnelle. La ville devient la cité principale des Turones, peuple celte qui donne son nom à la future province de la Touraine. Le site est fortifié dès cette époque.

Les légions romaines occupent elles aussi le site fortifié. Des chroniques locales racontent que Jules César (100 av. J.-C.-44 av. J.-C.) lui-même aurait été séduit par l’oppidum d’Amboise.

Toutefois, le site entre durablement dans l'Histoire lors de la rencontre de Clovis (vers 466- 481- 511), roi des Francs et d’Alaric (?- 484-507), roi des Wisigoths. Après la période troublée des invasions normandes, Amboise intègre le domaine des comtes d'Anjou, puis celui de la maison d'Amboise-Chaumont. En 1214, la Touraine est investie par Philippe Auguste (1165- 1180- 1223), roi de France. La famille d'Amboise-Chaumont en devient la vassale. Mais en 1431, Louis d'Amboise (1392-1469) est condamné à mort pour avoir comploté contre le favori du roi Charles VII (1403- 1422-1461), La Trémouille (1384-1446). Finalement gracié, Louis d'Amboise doit toutefois renoncer au Château d'Amboise, confisqué au profit de la Couronne.

Vue du château au temps des seigneurs d’Amboise, avant 1431

Commencent alors les jours les plus fastueux du château, notamment sous les règnes des rois de France Louis XI, Charles VIII et François 1er qui firent briller à Amboise une vie de cour particulièrement riche.