Billetterie en ligne

À la une

La vie du château royal ne se réduit pas à son illustre histoire. Le monument évolue constamment, animé par la passion des personnes qui ont la charge de son entretien et de l'accueil de visiteurs en provenance du monde entier.

« A la une » fait vivre en direct la préparation et le déroulement des animations culturelles de la saison. Il livre également les secrets des coulisses du château : les grands travaux, les différents métiers permettant d'assurer le bon fonctionnement de cette vénérable maison.

Découvrez ainsi…

Facebook Notre page Facebook

twitter Notre compte Twitter

instagram Notre compte Instagram

Retrouvez les différents articles parus

1516 à Amboise

Publié le mercredi 03 février 2016 à 16:25

Il y a cinq siècles, au cœur de la vallée de Loire, Amboise et son Château connaissent leur apogée.

Depuis trois générations et de façon constante, les Souverains français y alimentent ce fameux bouillonnement culturel et artistique qu’est « la Renaissance ».

Sur les chantiers des Châteaux et des villes se confrontent et échangent des hommes de talent venus de divers horizons : de France bien sûr, mais aussi de pays du nord de l’Europe et de la péninsule italienne.

L’émulation qui en résulte, constitue l’heureux fruit de l’appétit de gloire du jeune François Ier,  tout auréolé de la gloire de sa victoire à Marignan.

C’est parce qu’il désire vivement manifester par les arts sa nouvelle puissance qu’il invite à sa Cour l’un des plus célèbres artistes de son temps : Léonard de Vinci.

Déjà sollicité sous le règne de Louis XII, le florentin accède à la proposition de son successeur.

C’est à l’automne de l’année 1516 qu’il arrive à Amboise et s’installe à proximité immédiate du Château Royal, au manoir du Cloux.

Durant les trois années de son séjour, l’auteur de la Joconde, va pleinement participer à la vie de la Cour et se faire l’audacieux créateur de fêtes grandioses.

La faveur du Roi ne lui fera jamais défaut. Aussi est-ce bien logiquement que, sentant ses derniers jours arriver, il exprimera dans son testament le désir d’être enterré dans la collégiale du Château, se plaçant ainsi pour l’éternité sous la protection de son royal mécène.

Depuis la figure du grand homme constitue l’une des images les plus fortes de ce grand livre d’Histoire qu’est le Château d’Amboise et son insatiable curiosité nous invite à accroître sans relâche le champ de nos connaissances.   

Retour en haut de page

Facebook Tripadvisor Twitter Instagram Google +