Du 1er juin au 22 septembre

Aujourd’hui, tout le monde ou presque connait La Joconde, de Léonard de Vinci. Il n’en a pas toujours été ainsi. Pendant longtemps, c’est la Cène de Santa Maria delle Grazie à Milan qui est l’œuvre du maître la plus renommée et appréciée.

Pourquoi ? L’exposition présentée au château royal d’Amboise cette saison propose de fournir une explication à cette question.

Avant le XIXe siècle, les œuvres du florentin ont été peu traduites en gravure. Curieusement, Léonard a montré peu d’intérêt pour cette technique qui rend possible la reproduction des images et, par-delà, leur diffusion à large échelle. On s’en étonne : d’autres artistes du temps, comme Andréa Mantegna ou les plus jeunes Michel-Ange et Raphaël, ont recouru à la gravure pour promouvoir leurs créations artistiques. Percer le mystère de cet étonnant constat est l’un des objectifs de l’exposition qui présentera aux visiteurs une trentaine d’œuvres, notamment des gravures provenant des riches collections de la Bibliothèque Nationale de France, du musée du Louvre, de l’Istituto nazionale per la grafica de Rome et le musée des Beaux-Arts de Tours.

 

Tarif : Inclus dans le billet d’entrée du château, sans réservation

 

En partenariat avec l’ « Hôtel de l’Univers**** – Oceania Hôtels » (Tours)

Travaux en cours dans la chapelle Saint Hubert.

Depuis janvier 2022, l’accès à l’intérieur de la chapelle et à la tombe de Léonard de Vinci est suspendu.

Pendant ces périodes, des tablettes HistoPad vous permettront de découvrir et d’explorer le bâtiment grâce à la technologie de la réalité augmentée.

Ces tablettes, incluses dans le billet d’entrée au château, vous sont remises à votre arrivée.

Réouverture au public le 16 juin 2024 

Home

×