Nom : François d’Angoulême

Date de naissance : le 12 septembre 1494, à Cognac

Date de mort : le 31 mars 1547 à Rambouillet

Roi de France du 25 janvier 1515 au 31 mars 1547

Mère : Louise de Savoie

Père : Charles d’Orléans

Sa biographie

François Ier est considéré comme le roi le plus emblématique de la période de la Renaissance française. Son règne permet un développement important des arts et des lettres en France, pour lesquels il fut un grand mécène.

Sur le plan militaire et politique, il est ponctué de guerres (en particulier les campagnes d’Italie, avec les célèbres batailles de Marignan et de Pavie) et d’importants faits diplomatiques, comme la fameuse rencontre du Camp du drap d’or avec le roi Henri VIII d’Angleterre. Sa rivalité au long cours avec l’empereur Charles Quint, l’autre grand monarque de ce temps, marquera aussi l’Histoire.

François Ier fut aussi un roi-bâtisseur. Il engage d’importants travaux dans ses résidences du Val de Loire (Amboise, Blois) et franciliennes (Fontainebleau, Saint-Germain-en-Laye, le château du Louvre), lance les travaux de construction du monumental palais de Chambord.

Sous son règne, le royaume de France s’ouvre aussi sur la conquête du monde : voyages exploratoires de Jacques Cartier au Canada, de Verrazzano dans la baie de la future New-York, de Villegagnon sur les rives du Brésil.

François Ier au château royal d’Amboise

François d’Angoulême arrive à l’âge de 7 ans au château royal d’Amboise, en compagnie de sa mère et de sa sœur Marguerite. Comme d’autres petits princes royaux, il passe une grande partie de son enfance dans cette forteresse réputée sûre et saine. Installé sur le trône de France, il en fera l’un de ses palais favoris et y séjournera de manière très régulière durant toute la première partie de son règne. Comme ses prédécesseurs, il fera mener de conséquents travaux d’aménagements, en particulier sur le logis royal.

Sous son règne, le château d’Amboise devient un lieu de rayonnement pour la Cour de France. Les plus grands artistes du temps y séjournent et des fêtes absolument fastueuses y sont organisées. C’est à son invitation que Léonard de Vinci s’installe à Amboise, en 1516. C’est aussi lui qui accorde à Léonard la possibilité d’être inhumé au château royal, où il repose toujours.

A voir au château royal d’Amboise

Ses différents portraits dans la grande salle du conseil

Les nombreuses salamandres -son animal totem- dans les décors sculptés

Le grand tableau « La mort de Léonard de Vinci » dans la chambre du roi

Réouverture de la chapelle Saint-Hubert au public le 16 juin 2024 
57Jours 19Heures 07Minutes 38Secondes

 

Après près de trois années de travaux, la chapelle Saint-Hubert qui abrite la tombe de Léonard de Vinci se dévoilera à nouveau pleinement aux visiteurs dès le 16 juin!

 

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DU CHÂTEAU LE 15 JUIN À PARTIR DE 13H

Home

×