Nom : Louis de France

Date de naissance : le 3 juillet 1423, à Bourges.

Date de mort : le 30 août 1483, au château du Plessis-lès-Tours

Roi de France : du 22 juillet 1461 au 30 août 1483

Épouse : Marguerite d’Ecosse (de 1436 à1445), puis Charlotte de Savoie (de 1451 à 1483).

Mère : Marie d’Anjou.

Père : Charles VII

Sa biographie 

 

C’est peu dire que l’image laissée par Louis XI dans la culture populaire n’est pas flatteuse. Ses représentations connues dessinent la silhouette d’un roi au physique ingrat, les récits de ses contemporains (Thomas Basin, Légende de Louis XI) dépeignent un roi cruel, calculateur et sournois. Et pourtant, l’héritage laissé par le souverain est conséquent, notamment en matière de politique intérieure.

Habile stratège, il renforça le pouvoir royal en mettant au pas les grands féodaux (notamment le belliqueux Charles le téméraire, duc de la puissante Bourgogne) et élargit considérablement les frontières du royaume. Il contribua aussi à la « modernisation » du royaume, créant notamment le service du relais de poste et encourageant le développement de l’imprimerie. Il réforma aussi à grands frais l’armée royale et multiplia, à cette fin, les taxes et les impôts (multipliés par trois sous son règne).

Son destin est associé à de grandes rivalités :

  • Celle avec son père Charles VII contre qui il ira jusqu’à conspirer et faire la guerre avec le soutien des maisons de Savoie et du Dauphiné.
  • Celle avec son cousin le puissant duc de Bourgogne Charles le Téméraire, contre lequel il mena un conflit de près de 10 ans (1468-1477).

Au château royal d’Amboise 

 

Si le roi privilégie pour sa propre résidence son fief du Plessis-lès-Tours, il choisit d’installer son épouse Charlotte de Savoie et ses enfants au château royal d’Amboise. La place est en effet jugée à la fois sûre et saine. A cette fin, le monarque fait rénover les lieux. L’édifice conserve encore alors une configuration de forteresse médiévale, mais de premiers éléments significatifs de confort sont apportés.

C’est à Amboise, le 1er août 1469, que Louis XI fonde l’Ordre de chevalerie de Saint Michel, sous le nom « ordre et aimable compagnie de Monsieur Saint Michel ».

C’est également à Amboise que Louis XI signe, le 12 mars 1470, la lettre établissant officiellement les manufactures royales de soierie à Tours. C’est le début d’un âge or pour la filière en Touraine, des magnaneries et des plantations se créant dans les campagnes pour alimenter les manufactures tourangelles en soie. En écho à cet épisode historique, un conservatoire du mûrier a été inauguré au château royal d’Amboise au printemps 2022.

À voir au Château Royal d’Amboise

L’exposition « L’ordre de Saint Michel & l’essor du pouvoir royal », du 17/05 au 28/08/2023

L’exposition « Les aventure de Louis Croix-bâton à Amboise », du 17/05 au 28/08/2023

Le conservatoire du mûrier

Réouverture de la chapelle Saint-Hubert au public le 16 juin 2024 
57Jours 19Heures 05Minutes 39Secondes

 

Après près de trois années de travaux, la chapelle Saint-Hubert qui abrite la tombe de Léonard de Vinci se dévoilera à nouveau pleinement aux visiteurs dès le 16 juin!

 

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DU CHÂTEAU LE 15 JUIN À PARTIR DE 13H

Home

×